Shakos

 

  Il est indispensable de posséder quelques spécimens de coiffures militaires dans l'atelier pour en reproduire le plus exactement les formes sous certains angles dans une composition. Hormis pour les époques récentes, la réunion d'une collection exhaustive n'est pas à la portée de toutes les bourses. Comme les modèles de l'Empire ou de l'Ancien Régime sont également extrêmement rares, il a fallu faire appel à la reconstitution. Là encore, il faut trouver les bons matériaux ou fabriquer les ornements, comme par exemple les jugulaires dont chacune des écailles a été découpée et limée à la main dans des feuilles de laiton. Il en va aussi, du casse-tête que représente la confection d'un cordon raquette et bien entendu des matériaux à utiliser pour y parvenir.

 

 

p1000063.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

p1000064.jpgp1000065.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

p1000070.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

p1000073.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

shako-d-officier-de-la-jeune-garde.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Shako d'officier de la Jeune Garde.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site